Psycho – Politique du Foyer ou Avicenne entre Bryson et Saint Thomas

avicenna 

Psycho – Politique du Foyer ou Avicenne entre Bryson et Saint Thomas

I- Gouvernement de la femme ou Rapports de ” coopération ” dans la vie   conjuguale

II- Servitude et Sagesse ou Rapports de contrainte   

Extraits

Le gouvernement de la femme y énonce les directives destinées à mettre cohérence, unité et harmonie dans la famille et à établir des relations vertueuses entre l’époux et l’épouse .

***   ***

Ce petit groupe social constitue un peuple à gouverner, un “cité” en miniature à diriger avec prudence, clairvoyance et dextérité.

***   ***

le père a le devoir de bien diriger  son peuple, de favoriser tout ce qui est nécessaire à son bonheur, à son développement et à son meilleur épanouissement.

***   ***

La femme tient à l’intérieur de son foyer une place capitale. Lui impose un grand nombre d’obligations morales et de fonctions diverses dérivant de sa nature propre, et du rôle qu’elle devrait jouer comme associée légitime  de son mari dans tout ce qu’il possède et intimement liée à lui sous toutes sortes de rapports.

***   ***

استمر في القراءة

Advertisements